Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rue piétonne

  • Les cheveux ondulés

    1ermai 004.JPG

    Dimanche. fin d'après-midi. Le soleil se fond dans le ciel. Tout est blanc. aveuglant.
    Je marche depuis une heure, prenant plaisir à l'effort des muscles de mes jambes, cuisses et bras. Et mes pensées, vagues et confuses d'abord, se ralentissent peu à peu, jusqu'à ne plus être des pensées, mais de simples impressions, pareilles aux images muettes et fugaces d'un rêve.
    Dans une ruelle, je croise une femme aux yeux sombres et vifs, aux sourcils droits, aux lèvres maquillées. Elle a, au coin de la bouche, une cicatrice blanche qui évoque un éclat de verre. Ses épais cheveux chatain sont ondulés. Ses mains ne portent aucune bague. Ses ongles sont laqués d'un rouge dur. Elle farfouille dans son sac à la recherche d'un mouchoir et se mouche.
    Je la regarde s'éloigner jusqu'à ce qu'elle soit hors de ma vue.
    Plus loin, il y a des chats et des bouteilles et des clochards.
    Je poursuis mon chemin en me demandant où va la vie quand elle s'arrête.

    Lecture de toutes ces chroniques urbaines dans l'émission

    http://www.radiodiction.org

    09 72 15 48 40
    Appeler pour dire un texte
    24h/24 appel non-surtaxé