Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poésie - Page 2

  • Eros Bar

    a95f0595eeb1640e622466fac2ed2ea2.jpg

    Le silence dans

    un coin de ciel

    déborde les jours de

    [PLUIE]

    Il pleut derrière

    la vitre rouillée bleue

    comme une censure

    qui achève le passage

    d'une bande magnétique

    en dents de scie

    [NOIR/ORANGE CHEESEBURGER]

    Cri-ombre crevant les frontières

    d'un graffiti porno des

    terres exfoliées

    [négociations dans les chiottes]

    Evidemment

    le froid n'a rien à déclarer

    les pauvres sont de sortie

    et se bouchent les narines

    les autres investissent

    avec des procédés-néons

    enduits de vaseline

    Il est tard/Il est tôt

    les arbres immobiles

    attendent le gel

    le vent s'engouffre

    dans le paysage

    inutile de repeindre le

    [CIEL]

    il est toujours prêt à

    [MORDRE]

  • Voulez-vous que je vous le dise ?

     

    ae56821c08d97d0ca77c1f4da58dca02.jpg

    Sur les murs              sans cesse remis à neuf

    toutes sortes de traces             inscriptions           dessins         peintures

    apparaissent puis sont                         sur-chargés                 ef-facés

    re-commencés         au rythme des pulsations du          corps URBAIN

    sans trêve ni fin      ILS se dégradent         évoluent         ILS se transforment

    c'est de leur fragilité qu'ILS tirent       leur plus grande              FORCE

    ILS vont ILS viennent ILS se logent dans tous les recoins ILS font tout pour

    se faire remarquer                   comme la VIE            ILS résistent aux

    ORDRES         parce que tout ce qui vit est                [MOUVEMENT]

    Le mur est quelque chose de merveilleux, n'est-ce pas ?

    J'ai toujours prêté une grande attention à ce qui s'y passe.

    Quand j'étais jeune, souvent j'ai même copié les graffitis.

    Picasso à Brassaï

  • Le pigeon unijambiste

    5642c73755f21fbfabfbe61d5f236823.jpg

     

    Mardi

    Rien d'exceptionnel

    Un sourire [fugace]

    comme le SIGNE

    d'une connivence à VENIR

    Quelque part dans les rues

    au centre ville UNE

    rencontre purement [fortuite]

    dans le centre par hasard

    quelque part dans cet espace

    la discordance des extrêmes

    où tout peut arriver

    Mais impossible de savoir

    si le CIEL a envie de

    chier ou de pisser

    "FUCK FUCK FUCK

    Putain de pays !"

    Deux vieillards décrépis

    discutent d'une voix éraillée

    "Les temps sont durs

    vraiment durs

    durs durs

    et ça va pas s'arranger

    et ça va être pire

    oui oui bien sûr...

    Avec tout ça on perd son grec

    son latin son schrafft son chief...

    ça fait tellement oui tellement

    de bien d'avoir quelqu'un avec

    qui parler quelquefois... Tu

    ne sais pas à quel point

    c'est IMPORTANT..."

     

  • Ce que tu ne peux avoir essaie au moins de le voir

    49a46621390975aee5ba2b67aefe9671.jpg

    Des signes

    Des clins d'être                      lancés depuis un corps

    Je suis devant          dans un guet animal

    Je suis la question qui m'anime

    me donne l'impression         que l'autre est là

    proche                                             si loin

    quelque part au monde           les yeux fermés

    pour lutter contre la        Loi qui dit

    Il y a des frontières             des murailles

    des bastions           des cages            des villes

    dans lesquelles on se réveille                 un matin

    condamnés                            l'esprit au silence

    périodes de prison              de quoi devenir fou

  • Partition de rue

     

    78d3304fadf865901778f72e789eef55.jpg

     Ecrire          Tracer

    Chercher une épaisseur

    Toucher des aspérités

    Mordre la vie

    Dehors...

    La rue                      Le corps

    Le corps est le centre

    Un territoire                    Un voyage

    Ni tout à fait nomade

    Ni tout à fait sédentaire

    [Street Score]

    Circuler sans cesse