Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plage du Prophète

GraffRobinet 004.JPG

Le jour commence à baisser. L'eau miroite faiblement. Le ressac déferle en de longues ondulations. Un groupe de mouettes rase la crête écumeuse des vagues. Un bateau solitaire, rentrant au port, se détache sur l'immensité vide de la mer qui s'empourpre.
Je reste longtemps debout sur la plage, à attendre la disparition des derniers rayons du soleil.
Les voitures roulent sur la Corniche. On voit les phares de très loin. Je regarde les phares grossir, puis disparaître.
Il y a toujours un peu de vent.

Revue 17 secondes N°5
Page 6 "Voie rapide" et "Passerelle"
http://fr.calameo.com/read/002027389ea2f499f4d0d

Commentaires

  • Bonjour,

    sociologue, je m'intéresse à la place de la poésie dans l'espace urbain. Votre approche et la manière dont vous avez photographié les graffitis de Marseille m'intéresse beaucoup.

    Seriez-vous disposée à échanger à ce sujet?

    Merci par avance

  • Bonjour Anne,

    Bien sûr, nous pouvons fixer un rendez-vous et nous rencontrer
    mercredi 12 novembre êtes-vous dispo ? Dites-moi
    à bientôt

    Antonella

Les commentaires sont fermés.