Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les heures creuses

    Rue de l'arc 014.JPG

    D'énormes nuages gonflés de pluie couvrent le sommet des immeubles. Assis à la table d'un café, il mange son hot-dog en faisant semblant de regarder la télé. Lorsqu'il a terminé, il se tamponne les lèvres avec une serviette en papier et traverse la pièce jusqu'aux toilettes où il se lave les mains. Ensuite, il sort. Une petite bruine tombe et il sent avec plaisir cette humidité froide sur son visage.
    La rue est envahie par la foule des travailleurs qui sortent du boulot et par les autres qui font leurs courses. Il se retourne. Il aperçoit les voitures trembler le long de l'autoroute comme des mirages et les pylônes haute tension onduler à travers l'espace désert. Il pense qu'il lui faudrait marcher des kilomètres pour s'échapper complètement, pour ne plus voir les immeubles, les voitures, les gens.
    En bord de mer, les déferlantes se brisent sur des récifs. Il flotte dans l'air une odeur d'iode. Subitement, il est submergé par l'envie de se jeter à l'eau.

    http://revuesqueeze.com/actualites/revue-squeeze-n8/