Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une vague obscurité

rueMAI 044.JPG

Une vague obscurité nappe le port. Partout, on perçoit le bruit des mâts qui souffrent, du bois forçant contre le bois, des cordages qui frottent, tendus à se rompre. Au milieu d'un bateau de pêche, des hommes sont en train de rincer des filets et de les plier ; d'autres déversent des seaux d'eau de mer et frottent le pont avec un balai à long manche.
Cramponné au bastingage, il se tient le buste droit. Il ne bouge pas. Il est grand avec un visage calme et des cheveux bruns. Il porte une vareuse, un gros chandail de laine, des bottes de caoutchouc.
Dans le ciel, il y a quelques étoiles. La lune fait scintiller la mer.
Plus bas, une voiture se gare sur le parking, feux de stationnement allumés. Une personne à l'intérieur. Il se tourne vers les marins, lève la main en guise de remerciement, s'avance vers l'appontement. Une fois sur le quai, il ouvre la portière, monte dans la voiture qui démarre et se perd dans le flot de la circulation.

Lecture de toutes ces chroniques urbaines dans l'émission

http://www.radiodiction.org

09 72 15 48 40
Appeler pour dire un texte
24h/24 appel non-surtaxé

Les commentaires sont fermés.