Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Parking

    Img_2264.jpg
    Dans la saleté poussiéreuse du parking, les rats s'activent entre les poubelles et les canettes de bière. Des sacs plastique s'entassent sous les cafards et des poivrots ont besoin d'un bon rasage. Le vent fait voler des bouts de cellophane. Il fait plus de 25 degrés. Des voitures se garent, d'autres partent. Une femme tout en cul et en seins, court en agitant ses mains. Elle repousse ses cheveux en arrière. Son visage est rouge. Elle monte dans une voiture et sort du parking en marche arrière jusqu'au coin de la rue. Puis, elle se remet en marche avant. L'autoroute est juste à côté. Accès à la bretelle. J'observe une mouche. Je mange une pastèque d'un rouge artificiel. Je crache des pépins. Je continue à manger.

  • Transit

    Img_2106.jpg
    Depuis la grande salle où les touristes boivent des coca-cola couleur marron suspecte, jusqu'à la terrasse aux murs couverts de graffiti, tout est très cosmopolite dans ce bar. A ma droite, il y a une rousse à la chevelure ébouriffée d'endives qui fait semblant de lire American death trip. Près d'elle, une tache orange sur son pull-over bleu, un enfant parle la bouche pleine. Un vieil homme me demande une cigarette. Il est presque en loques et s'appuie contre la mort. Je lui en donne deux avec précaution. Une fille en mini court dans la rue en tortillant du cul. Remuant et tortillant du cul. Les garçons la regardent, cloués sur place. Ici, il n'y a pas grand chose à faire. Ce n'est rien qu'un passage dans la vie quotidienne.

  • La ville peau

    Img_2276.jpg
    La rue. Peau de la ville. Peau sensible. Témoignages. Anciens. Récents. Graffitis. Slogans. Nombreux. Eclatés. Manuscrits.
    Traces sur le corps. L'amour. L'homme. La femme. Aliénés. La critique du pouvoir. La critique de toutes les violences. De toutes les falsifications.
    Peau griffonnée à main nue. Représentation figurative. Murs obscurs des latrines publiques. Poésie de la parole. Crue.
    Magie de l'ellipse. Martèlement du verbe. Témoignage vital du désir.
    Corps. Graffiti. Mot valise d'une époque qui s'abreuve dans la marge d'un gigantesque jeu de Lego à ciel ouvert.
    Plaisir esthétique. Mémorial du temps. Revendication politique. Exutoire obscène -?-
    Degré Zéro de la trace humaine. Expression brute d'une attitude envers autrui ou le monde -?-
    Autonomie de l'esprit gagné sur l'entourage matériel ou grégaire. Inauguration d'une concrétion mentale -?-
    Prototype d'un itinéraire. Premier acte de l'hominisation. Archétype rétrocessif -?-
    Vitalité dressée face au monde qui amène l'homo érectus à privilégier les supports verticaux -?-
    Transe qui dispose l'esprit à la découverte et pose le corps dans l'exécution -?-
    Vivacité fugace. Trace de ce qui dans l'instant nous avive. Seuil minimal de l'auto-référence -?-
    Image qui fait langue au temps où la matière fait sens -?-
    (à suivre)